Saturday Home Tour : Abigail Ahern

Connaissez-vous Abigail Ahern ? Si vous êtes fan de déco cool, boho et insolite, je pense que oui, et si non, bonne découverte ! Abigail est l’une des décoratrices et designers les plus en vues de Londres. Elle a une prédilection pour les atmosphères feutrées, avec des couleurs sourdes, et beaucoup de plantes. C’est pourquoi sa maison et ses « décors » rentrent parfaitement dans le cadre de cette semaine spéciale « dark blue » du blog !

Je suis tombée amoureuse des décors d’Abigail, et c’est simple : mon prochain « home sweet home » aura des choix colorés assez radicaux. J’adore les couleurs sourdes sur les murs (ou même juste sur un pan de mur, pour ajouter de la profondeur à la pièce), du style bordeaux, lie-de-vin, prune, aubergine, bleu foncé…Cela donne un côté chaleureux, intime et fait ressortir les couleurs choisies. Mon salon est plutôt dans les verts, crèmes, cafés et dorés, donc, un beau vert olive ou un cappucino serait parfait !

Le site d’Abigail

Le blog d’Abigail

L’instagram d ‘Abigail, riche en inspirations

Et son Pinterest

Et le Facebook

Do you know Abigail Ahern? If you’re a fan of cool decoration, boho and unusual, I think so, and if not, good discovery ! Abigail is one of the decorators and the foremost designers of London. She has a preference for the felted atmospheres, with deaf colors, and many plants. That is why his house and its « decorations » return perfectly within the framework of this special week « dark blue » of the blog!

I fell in love with Abigail’s decorations, and it’s simple: my next « home sweet home » will have rather radical colored choices. I adore deaf colors on walls (or even just on a section of wall, to add of the depth to the room), of the style Bordeaux, dregs – soothsayer, plum, eggplant, dark blue … It gives a warm, intimate and highlighted side the chosen colors. My lounge is rather in greens, creams, coffees and gold, thus, a beautiful olive green or a cappuccino would be perfect !

Et les trois livres d’Abigail :

Belle journée !

Où trouver le jean flare parfait ?

(only in french, sorry)

Parce que c’est une vraie question existentielle. C’est vrai, on entend toujours « un jean, c’est un jean, point, que tu l’achètes chez zara ou leclerc ou qu’il soit vintage, on s’en fout, c’est un jean ». Oui. Mais non. Un BON jean, c’est d’abord celui qui vous va, que vous allez garder toute votre vie, et qui va avec votre mythologie de la mode personnelle (et qui vous fait les fesses les plus parfaites de la terre. Aussi). Ma mythologie personnelle englobe donc Jane Birkin, Pamela Des Barres, Jeanne Damas, Caroline de Maigret, Katharine Hepburn, Lauren Bacall, Frida Kahlo, Zouzou et Anna Karina. Et ça fait des tas de jeans différents, même si certaines n’en portaient pas. Mais deux formes se distinguent : le mom et le flare. Je ferais un article sur le mom plus tard, car c’est un sujet épineux, donc, today, le FLARE. Ou pattes d’éph. Je suis tombée dedans quand j’étais petite sans le savoir. Si ma mère n’a jamais mis un jean de toute sa vie (sisisisisisi, je vous jure), en revanche mon père ne porte que ça. Et comme il était hippie (il l’est toujours d’une autre manière), forcément les pattes d’éph…

C’est Christelle qui m’a donné l’idée de ce post, bien malgré elle je pense, Christelle qui cherche le flare PARFAIT. Je suis sûre que là, elle va trouver son bonheur, et vous aussi !

Trouver un bon flare, c’est pas forcément évident. Il faut qu’il soit taille haute, au maximum. Les plus beaux coûtent un bras mais sont aussi les plus résistants, et ce sont souvent eux qui vont donner un style direct à votre look. Bon, je le confesse : j’achète les miens en friperie, parce que j’ai pas les moyens d’en acheter un à 200 euros. Le problème souvent, c’est ma taille, mais j’y arrive quand même…. Voici une ptite sélection, du moins cher au plus cher, selon vos moyens ! Enjoy !

La Redoute (les moins chers que j’ai trouvés)

Promod (il n’y en a qu’un en ce moment, et c’est un « mini-flare »)

Zara (ok, certains ne sont pas des jeans, mais sont bien sympas quand même!)

Mango (même ordre de prix que Zara à quelques euros près)

Threadsence (un shop online boho pas mal, attention, on monte en gamme de prix), pas mal d’effets de matière, donc un en velours et un en faux daim.

Planet Blue (autre shop boho que j’adore, même gamme de prix, et l’un des seuls à proposer des pantalons en dentelle flare ou palazzo très 70s)

Free People (on monte encore en gamme, mais aussi en qualité)

Rouje (le e-shop des créations de Jeanne Damas, dont j’adore le style)

The Undone (le e-shop de Harper and Harley, le blog de l’australienne Sara, on monte vraiment en prix)

Et mes préférés, qui sont parmi les « chers » mais qui sont top parfaits…

MIH Jeans (si vous aimez les looks de Louise, alias Miss Pandora, vous savez qu’elles portent des MIH), le modèle Marrakech

Stoned Immaculate Vintage, dont j’ai déjà parlé ici et , parmi les plus beaux (et les plus chers)

Et bien sûr, les classiques Seafarer, qui existent depuis les 60s, et furent portés par Jane Birkin et Brigitte Bardot, entre autre…

En espérant que vous trouverez votre bonheur, belle journée !

Fashion Editorial : Tim Walker (special Dark Blue)

Je suis une fan inconditionnelle de Tim Walker, l’un des meilleurs photographes de mode contemporains. C’est toujours très féérique, avec une once d’histoire, des robes magnifiques, des mannequins sublimes, des décors somptueux, et des mises en scène époustouflantes. Cette série fait partie de mes préférées, à cause de l’ambiance… J’y retrouve la Casati, les années 20, la décadence de Berlin, les romans gothiques anglais… In love !

I am fan of Tim Walker, one of the best contemporary fashion photographers. It’s always very magic, with one ounce of history, magnificent dresses, sublime models, luxurious decorations, and astonishing directions. This series is a part of my preferred, because of the atmosphere… I find the Marchesa Casati, the 20s, the decadence of Berlin, the English Gothic novels there… In love !

Tim Walkers, « Rebel Riders », for Vogue Italia, december 2015

Belle journée !

Happy week ! (special Dark Blue)

J’adore le bleu. J’ai toujours aimé le bleu. Lorsque j’étais ado, je m’habillais en noir, gris et bleu, exclusivement (monomaniaque bonjour !). Bon, aujourd’hui, j’ai ajouté le rouge et le vert, ça progresse ! Mais je suis toujours attaché au bleu, c’est ma couleur (quoi d’étonnant puisque je suis verseau). J’ai donc décidé, après une petite semaine teintée de rose, de consacrer une semaine au « dark blue », une couleur seyante aussi en en mode qu’en déco…

I adore the blue. I always liked the blue. When I was a teenager, I got dressed in black, grey and blue, exclusively. Well, today, I added the red and the green, that progresses ! But I am always attached to the blue, it’s my color (what of amazing because I am « verseau »). I thus decided, after a small week tinged with pink, to dedicate one week in  » dark blue « , a beautiful color as well there in fashion as in decoration…

Fashion

Jeanne Damaq

Beauty

Vintage fashion

Milieu 1880s

Vintage jewels

Lalique

Flatlay

Home

Food

DIY

Art

Waterhouse

Seventies

Sarah Moon, 1973

Belle journée !

 

 

Fragmenta : Home and Books

Un autre « fragmenta » (le précédent, c’est par ici), avec de nouveaux livres (vive les brocantes ! ), et quelques détails de « my home sweet home », qui s’est embelli de quelques petites choses (encore une fois, vive les brocantes !)…

Another « fragmenta » (the first is here), with new books (attic sales forever), and some details from « my home sweet home », with some new little things (attic sales FOREVER)…

New books (et autres trouvailles)

Il est rare de trouver du D’Annunzio sur un vide-grenier. MAIS rien n’est impossible : la preuve, cette édition des années 30 de « L’Enfant de Volupté ». Parfaitement assorti à mes nouvelles beautés : des escarpins de chez Ernest (oui, le chausseur de Pigalle), que j’ai payé…3 euros. Tout arrive. Le collier a été réalisé par mes ptites mains. Le journal ancien qui se trouve en dessous date du début du XXe siècle, c’est un exemplaire de La Vie Heureuse, ouvert sur un article signé par Robert de Montesquiou, qui décrit la vie de La Castiglione…

Là, c’est un peu plus atypique : j’adore la cuisine indienne, c’est vraiment ma préférée, du coup, j’ai trouvé un super livre de cuisine, assorti à Babylone (oui, c’est pas dans le même coin je sais, mais je les rapproche à cause de l’exotisme qui s’en dégage).

Home (et autres trouvailles)

De nouvelles fleurs artificielles (j’en mets partout), qui s’accorde très bien avec les tons ivoire, beige, crème et vert de mon salon.

Celui-là, j’ai sauté dessus dés que je l’ai vu ! Un vase Art Nouveau, sans doute une copie, qui doit vraisemblablement dater des 70s. Pile poil sur la cheminée du salon !

Elles trônent depuis des années dans ma chambre : une paire de bottines à bouton XIXe siècle, une paire de bottines à lacets début XXe siècle, et leur copie qui vient de chez André, d’il y a trèèèèèèès longtemps (elles datent des mes années beaux-arts, et je ne peux plus les mettre, car la semelle du dessous a craqué, je les ai trop portées, mais je les garde quand même !)

On n’a jamais assez de colliers (ci-dessus, environ la moitié de ce que j’ai).

Composition en doré et beige.

Serge Lutens forever…

Une boîte en laque japonaise, avec une très jolie plume dorée. Très Biba, elle va rejoindre la salle de bains et j’y mettrai mon make-up.

Les orchidées se marient toujours très bien avec du Saint-Laurent.

Des lys roses, parfaits pour ma chambre…

Chez moi, les seins sont sous verre…

Une femme vendait ses boîtes à chaussures de luxe, je lui en pris deux, Saint-Laurent, bien sûr (plus une petite boîte à ceinture), et ci-dessous, un chausseur vénitien. La boîte est une splendeur, alors j’imagine les chaussures…

Un bracelet superbe, offert par ma maman, sur un vieux Pierre Loüys que je n’avais pas, Psyché.

Belle journée !

Fashion Editorial: Bella x Chloé by Moss and Meadows, witch, boho and rock’n’roll…

Vous avez aimé mon happy week spécial rose ? Tant mieux car voici un fashion editorial dans les tons de rose. Et tant pis si vous n’avez pas aimé, car je suis sûr que vous allez adoré cet edito ! Pour ne pas tomber dans la mièvrerie complète, c’est-à-dire un monde où Jane Mansfield gambaderai sur une licorne rose et dorée au milieu de nuages de barbe à papa et de nuées de paillettes dorées avec comme toile de fond sa terrasse rose bonbon et sa piscine bleu miami, j’ai choisi un rose un peu sale, un peu rock’n’roll. Si vous connaissez bien le milieu boho de Los Angeles, vous connaissez sûrement Asher Moss (photographe) et Melodi Meadows (modèle, styliste et artiste, une vraie muse). Si non, eh bien, ça tombe bien, vous allez découvrir ! Leur univers est très marqué boho rock’n’roll, avec un soupçon de sorcière contemporaine pour Melodi. Des photos au grain un peu vieilli, avec des couleurs étonnantes, des modèles underground et une vraie atmosphère… Quand à la marque Bella & Chloé, elle est difficile à trouver sur le net. Quand vous tapez Bella & Chloé, vous tombez sur des babys fashionistas de 4 ans (ça fait peur, je vous jure !). Donc, je vous précise : La marque c’est Bella & Chloé mais le site internet est au nom de brethren + sistren, et c’est de la bijouterie, ultra boho, j’aime tout !

You liked my pink special happy week ? I hope yes because here were a fashion editorial in the tones of pink. And too bad if you did not like, because I am sure that you go adored this Editorial ! Not to fall in the complete preciousness, that’s a world where Jane Mansfield shall cavort on a unicorn pink and gold in the middle of clouds of cotton candy and thick clouds of glitter gilded with as backdrop its candy pink terrace and its swimming pool blue Miami, I chose a little bit dirty pink, little rock ‘n’ roll. If you know well the boho middle of Los Angeles, you know certainly Asher Moss (photographer) and Melodi Meadows (model, stylist and artist, the real muse). If not, well, that falls well, you go to discover ! Their universe is very marked boho rock ‘n’ roll, with a suspicion of contemporary witch for Melodi. Photos in the a little aged grain, with surprising colors, models underground and the real atmosphere… When in the brand Bella and Chloé, her is difficult to find on the net. When you type Bella and Chloé, you fall on babys fashionistas of 4 years (that frightens, I swear you ! ). Thus, I specify you: the brand is Bella and Chloé but the web site is in the name of brethren + sistren, and it’s jeweler’s store, ultra boho, I like everything!

On the web :

Asher Moss / Instagram

Melodi Meadows / Instagram

Leur site commun Moss and Meadows

Bella & Chloé

Belle journée !

Happy week !

Parce que le monde est désespérément gris, j’ai décidé de remettre du rose. Voilà. Paix, bisounours, roses et licornes sur vous. C’était la « minute guimauve » du jour. (et il en faut)

Because the world is very dark, I choose the rose. Peace, teddy bear, roses and unicorn on you. It was the « rose time » of the day (because we need it).

Fashion

Beauty

Vintage Fashion

Jewels

Home-decor

DIY

Food

Flatlay

Art

Sir Frank Dicksee, The Mirror

Seventies

Belle journée !