Comment porter le gothique chic ? (partie 1 : le gothique historique/baroque) (edit)

Buongiorno !

En ce moment, j’anticipe l’hiver. Enfin, j’anticipe… Disons que le fait de refaire de bons et beaux desserts me donne envie de neige, de grandes forêts, de loups (oui, j’adore les loups, comme les ours et les rennes, ça fait partie de mon panthéon, tout ça, bref), de couvertures en tartan, de matins bien brumeux et de chocolat chaud sous la couette… C’est d’un cliché tout ça, n’est-ce pas ? Allez, je suis sûre que vous êtes pareilles (pareils) !

D’où le début un peu étrange de ce post consacré au gothique chic, vous dévoilant quelques nouvelles créations, des cartes notamment, en lien avec la Scandinavie (rêve de voyage depuis que j’ai 15 ans).

1

3

4

5

J’aime toute cette partie du monde depuis mes années lycée. A l’époque, j’ai découvert les vinyls de papa, grand fan de hard rock devant l’éternel (même s’il n’en écoute plus). De fil en aiguille, me voilà tombée dans le black et le death. Bon, sans le look, je m’habillais certes tout en noir, et j’ai des bagues armures depuis ce temps-là, mais j’étais quand même assez soft. Temps bénie du lycée. Après, ça a évolué, je suis rentrée aux Beaux-Arts, et cette intérêt pour la « dark music » s’est étendu à l’art underground, et à la Scandinavie toute entière, ses paysages, sa mythlogie, ses peuples (Vikings power), etc. Et je m’habillais toujours en noir.

La musique aujourd’hui, c’est du passé. J’ai volontairement tourné le dos à tout ça. Ce style me stygmatisait beaucoup trop à mon goût, mes goûts, qui sont dignes d’un grand écart de gymnaste. On peut aimer le noir et aimer les licornes, ça se peut, et c’est même très courant. Une aventure amoureuse très déstabilisante avec un « métalleux » plus tard, me voilà devenu une jeune trentenaire, avec des goûts très divers. Mais le noir est quand même toujours là. Tout comme les bagues armures (Ricardo Tisci, soit béni des dieux de la mode pour avoir remis à l’honneur de manière très classe les bijoux underground). Mais, j’ai changé, et s’habiller en noir revient plus aujourd’hui à un choix esthétique en fait : je trouve cela classe (vous saviez que les vêtements noirs étaient un signe de richesse et de pouvoir au grand temps de l’Empire Espagnol?), beau, avantageux, et ultra design, on peut jouer avec les matières, les formes, et ça s’accommode très bien avec des color blocks. Et des talons hauts, toujours. De plus, j’ai un gros faible pour les accessoires de type arty, donc souvent géométriques et colorés. Et ça, avec du noir, c’est le must. Ce qui aboutit à quelque chose de pointu, mais moderne. D’ailleurs, j’ai fait un gros tri dans mon placard.

Mais attention s’habiller « gothique », quand on a plus de 18 ans, ça devient compliqué. On ne veut pas forcément ressembler à Abbey (que j’aime beaucoup par ailleurs), ou bien à une gothic lolita japonaise (on a passé l’âge). Donc, il faut choisir un style de gothique. Car, oui, il existe différents style gothique. J’en ai sélectionné trois, qui me paraissent assez bien résumer les grandes tendances vestimentaires du mouvement gothique (associé bien souvent au style métalleux, c’est-à-dire avec l’ajout du cuir, des clous, des piques et têtes de mort).

Ai-je besoin de préciser que le dressing est noir de la tête au pied, et qu’on évite scrupuleusement d’aller faire son shopping dans des boutiques rocknroll/underground pour ado ? Le gothique chic, ça ne transige pas sur les matières, alors on oublie les velours à 3 euros et autres satinettes pour midinettes, c’est hideux. On mise sur des beaux tissus, et de belles coupes (exception faite pour le site rebelsmarket, où vous trouvez de tout, du beau comme du moins beau).

On oublie également le too much : trop de têtes de mort tue la tête de mort, idem pour les clous et les lanières. Il vaut mieux choisir de bon détails qu’un total look too much qui vous ferait tomber dans le vulgaire. Le sac en forme de cercueil, c’est bien sur Abbey, mais pas sur nous (enfin, sauf si votre patron est compréhensif et que adoooooooooooooorez réellement ça). D’ailleurs, les accessoires feront l’objet d’un post spécial).

Vous avez d’abord le gothique baroque/historique. C’est le plus récurrent chez les jeunes ados gothiques, un style hérité des romans gothiques anglais et repris plus tard dans le célèbre Dracula de Bram Stoker. Toutes les jeunes gothiques sont des Mina Harker en puissance. Bon, c’est bien beau ce style historique, mais on ne peut décemment pas se promener à 30 ans dans une robe en satin ou velours avec une tournure et un corset. C’est pas possible, surtout au travail, où là, ça devient franchement compliqué. MAIS vous pouvez très bien adapter ce style à un type vestimentaire qui restera sobre, moderne et féminin. Je me suis pas mal inspiré de collections comme celles de Alexander McQueen ou Dolce et Gabbana, pour le côté historique et baroque. Pour avoir un look gothique historique sans tomber dans la caricature, il vous faut : du velours (ça c’est obligé), des coupes très cintrées, des bottines type 1900 ou victorienne (on en trouve partout, c’est intemporel), des bijoux dorées, et des effets de manches.

Les icônes : principalement issues de livres et de films. Gardez à l’esprit que le siècle d’or est le siècle victorien. Lisez, ou re-lisez tous les auteurs représentatifs de ce siècle, vous y trouverez beaucoup de descriptions magnifiques et d’ambiances étranges, feutrées et passionnées.

films

Ci-dessus, des films inspirants : Mary Reilly (ambiance gothique assurée), Victoria (ici en robe de veuve, ce n’est pas un film gothique mais la Reine Victoria a tellement contribué, indirectement, au développement d’un certain type de littérature, qu’il faut absolument se documenter sur elle), La Comtesse (Julie Delpy y est sublime, l’histoire est parfaite, la biographie de la Comtesse Bathory est parfaite, les costumes sont magnifiques…), le fameux Dracula de Coppola, et La Leçon de Piano (l’un de mes films favoris, un must). En gros, foncez sur tout ce sa passe pendant la période victorienne. Et foncez voir Crimson Peak (un condensé de tout ce que le néo-gothique victorien a fait de bien, avec une touche de Mario Bava en plus).

historique 2

historique1

Le siècle victorien en quelques costumes (noirs). Je suis une accro à l’histoire du costume et de la mode, j’en ai fait des conférences et je rêve d’en faire des livres. Cela fait 10 ans environ que je me documente (donc, oui, je sais de quoi je parle, et j’ai horreur de la fausse modestie : quand on est bon dans un domaine, il faut le reconnaître. En revanche je suis véritable poule devant une équation à résoudre. Chacun son truc). Donc, documentez-vous également sur les costumes, il existe de remarquables pinterest et tumblr (tapez victorian costums ou victorian fashion, et vous verrez…). Le siècle est marqué par une raideur, un emprisonnement qui, en contrepartie, va exhalter l’imagination (des artistes notamment, et des écrivains).

toiles bronzino-hippolyteflandrin-amauryduval

Inspirez-vous également de tableaux : ici, en haut à gauche, Bronzino, en bas, Hippolyte Flandrin, ensuite, encore Hippolyte Flandrin et enfin  Amaury-Duval (pseudo de M. Eugène-Emmanuel-Amaury Pineu-Duval. Il a eu raison d’abréger), qui a traversé le XIXème siècle de façon magistrale. Le dernier ne rend absolument rien en photo, il faut aller le voir au Musée d’Orsay, où le contraste entre la robe noire et la peau marmoréenne est saisissant (je suis une grande fan d’Amaury-Duval devant l’Eternel).

olivia emily-dita-ulyana sergeenko

Et puis, il vous faut des icônes mode : Olivia Emily, blogueuse gothique remarquable et rousse (la chanceuse), Dita Von Teese (fan de burlesque oblige… Son look est peut-être très vintage, mais elle a des looks un peu plus gothiques, et puis sa peau pâle et ses cheveux de jais, c’est très gothique), et Ulyana Sergeenko, une remarquable styliste, allez voir son travail).

Les inspirations coutures (parce que rêver, c’est bien) :

historique mcqueen-lacroix

Ci-dessus : McQueen, McQueen, Christian Lacroix, McQueen.

historique actuel gucci-mcqueen-mcqueen-detg

Gucci, McQueen, McQueen, Dolce et Gabbana.

historique actuel eliesaab-yaninacouture-ulyanasergeenko-rolland-givenchy

Elie Saab, Yanina Couture, Ulyana Sergeenko, Stéphane Rolland et Givenchy

dolce and gabbana

Dolce et Gabbana, passé maître dans l’art de dorure et de la dentelle noire…

detg-skingraft crinolines

Dolce et Gabbana, et Skingraft. Si vous ne connaissez pas Skingraft, je vous conseille d’aller voir, c’est vraiment beau. Rien ne vous empêche de casser votre tirelire pour vous offrir une de leur pièce…

Les inspirations outfit : il y a des sites très intéréssants qui sont une mine d’inspirations pour ce style (londonwarrior, amortentiafashion, hautemacabre, blackclothes, rocaille…).

outfits dentelle

La dentelle noire, incontournable.

outfits dentelle brodée

La dentelle noire + du doré.

outfit veuve sicilienne croix

Le style veuve éplorée, la longue robe volante et les broches baroques avec les mitaines.

outfit collants brodés

Les collants ou leggins brodés, ça c’est très gothique historique. Ceux du milieu viennent de chez BeBaroque, et sont (relativement) abordable.

Et enfin, comment s’habiller dans un style « gothique historique » dans la vie de tous les jours ?

collants

Des collants à motifs baroques.

hauts et manteaux rebelsmarket + pull etsy +pull chicwish hardpin

Hauts et manteaux rebelsmarket, premier pull etsy, deuxième pull chicwish. Effet de broderies pour tous les jours, blouses à effets, et manteaux de type redingote améliorée.

rebels market-norisol ferrari

Manteau et robe Rebelsmarket. La veste vient de chez Norisol Ferrari, mais là, c’est nettement nettement nettement plus cher. Mais sa ligne est parfaite.

robes selfridge

Des robes Miss Selfridge (celle en velours noir est un must).

robes selfridge-shein jupe shein

Robe Miss Selfridge (une merveille), jupe et robe brodée Shein

shein-robes haut

Le tout vient de chez Shein.

shein-inconnu-zara

Robe Shein, pantalon à droite Zara. Le pantalon du milieu est génial, mais je ne sais pas d’où il vient (trouvé sur pinterest).

Et puis une petite sélection beaucoup plus cher, on ne sait jamais…

mcqueen-robe-vestes

mcqueen-robes

mcqueen-kane

Tout est de McQueen, et le dernier pull de Christopher Kane.

En terme de chaussures, voici les modèles phares :

shoes mcqueen-givenchy-loubi

En haut, McQueen, en bas à gauche Givenchy et à droite Louboutin.

shoes zara-falbalas-andré-mitaines mcqueen copie copie

Et leurs pendants accessibles : Zara, Falbalas (très belles copies de modèles anciens), et André (celles-ci sont les miennes). Pour les mitaines, ici ce sont des McQueen, mais vous achetez une paire de mitaines noires basiques et vous épinglez des broches baroques dessus. Cela fonctionne aussi avec les chapeaux.

Voilà, maintenant vous savez comment vous habillez à la mode « gothique historique », sans nécessairement vous ruinez, sans être kitsch, sans être vulgaire.

Prochaine partie : le « gothique vraiment chic » (la suite au prochain épisode quoi…)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Comment porter le gothique chic ? (partie 1 : le gothique historique/baroque) (edit) »

  1. Ping : Un look ethnique dark / Dark ethnic look |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s