Histoire de tendance : Fleurs / Trendy Story : Flowers

618be027d4059fcd31fe7af0f01de307

Hello cool cats !

Les tendances, on sait toutes ce que c’est. Depuis quelques saisons, on voit beaucoup de fleurs sur les défilés, et la tendance de cet hiver n’échappe pas à cette vogue. Des fleurs partout, et dans toutes les couleurs et tous les styles ! Mais la tendance des fleurs n’est clairement pas nouvelle, elle vient même de très loin (on n’était pas né et internet n’existait pas : l’âge de pierre pour les 16 ans, quoi). Dans cette article, je vous présente donc les différentes évolutions de la tendance Fleurs dans la mode, en me basant sur des silhouettes issues des défilés A/W et S/S 2016. Je suis une grande passionnée d’histoire de la mode et du costume, et j’adore retrouver dans les tendances actuelles une tendance qui date en fait du XVIIIème siècle ou de la Renaissance… Et j’ai décidé de partager ma passion !

8af42d092a07d3c193cb9c5685d4ac83

The trends, we know quite what that is. Since some seasons, we see many flowers on the catwalks, and the trend of this winter does not escape this fashion. Flowers everywhere, and in all the colors and all the styles ! But the trend of flowers is not clearly new, it comes even from a great distance (we did not have been born and internet did not exist: the Stone Age for 16 years). In this article, thus I present you the various evolutions of the trend Flowers in the fashion, by basing me on silhouettes stemming from catwalks A/W and S/S 2016. I am a big enthusiast of history of the fashion and costumes, and I adore finding in the current trends a trend which dates in fact the XVIIIth century or the Renaissance … And I decided to share my passion with you !

c426012975c8a427d160efda79bfed0a

Moyen-Age : il faut attendre la fin du moyen-âge pour voir apparaitre des tissus à fleurs. C’est la faute de la Bourgogne : état très puissant à cette époque, ses dirigeants et habitants veulent montrer au monde entier (enfin, surtout à leurs voisins) qu’ils sont très riches. Donc, on assiste à une débauche de tissus luxueux. Et le plus luxueux est un tissu broché d’or avec un motif à la grenade, réservé à la noblesse et au clergé (top cher, top prestige) (1 et 2). Avec l’influence des pays du Moyen-Orient, beaucoup de motifs végétaux font leur apparition en mode.

3 : Prada

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-moyen-age

Middle Ages : it is necessary to wait for the end of the Middle Ages to see appearing fabrics to flowers. It is the fault of the french Bourgogne : very powerful state at that time, her leaders and inhabitants want to show in the whole world (finally, especially to their neighbors) that they are very rich. Thus, we attend a debauchery of luxurious fabrics. And the most luxurious is a fabric bound by gold with a motive in the pomegranate), reserved for the nobility and for the clergy ( top expensive, top prestige). With the influence of the countries of the Middle East, many plant motives make their appearance in fashion.

Renaissance : les tissus très riches sont toujours tendance (1), mais on constate un retour à l’uni. Dans tous les cas, les fleurs sont toujours stylisées et pas réalistes (2). Les couronnes de fleurs sont le top coiffure du début de la Renaissance.

3 : McQueen, dans le style Botticelli

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-renaissance

The Renaissance : very rich fabrics are always trendy, but we notice a return in the plain. In every case, flowers are always stylized and not realists. Flower crowns are top hairstyle of the beginning of the Renaissance

XVIIIème siècle : THE grande tendance du moment, les fleurs. Une grande vogue des jardins et de la nature (style la vie à la ferme mais sans bouse et crottin) va de pair avec le rococo, et les fleurs, plus réalistes, sont partout : déco, robes, gilets, habit, cape, bijoux, cheveux… On frôle l’overdose de la mignonnerie. Sous la Révolution française, c’est clairement plus d’actualité, on se la joue soft.

3 : Miu Miu

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-xviii

XVIIIth century : THE big trendy of moment, flowers. A latest fashion of gardens and nature (style the farmliving but without dung) goes with the Rococo, and flowers, more realistic, are everywhere : decoration, dresses, vests, dress, cape, jewels, hair… We touch the overdose of the « mignonnerie ». Under the French Revolution, it is not trend clearly more…

XIXème siècle : sous Napoléon Ier, les fleurs en petits motifs brodés sont « in » (ça se marie très bien avec l’abeille royale) (2). A partir de 1830, les indiennes et leurs motifs principalement végétaux font un malheur, tellement qu’il faudra un décret pour en interdire l’importation (faut acheter français, c’est le credo de l’époque). Mais bon, les coquettes en feront la contrebande… Ce qui compte, c’est d’être « trendy ». A partir de 1840 environ, les gros motifs floraux reviennent en force, en hyper contrastés, hyper voyants (1). Enfin, vers 1890, le Japon est hyper tendance, et ça se sent dans les broderies.

3 : F.R.S.

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-xix

XIXth century : under Napoleon Ier, flowers in small embroidered motives are « in » (that gets married very well to the royal bee). From 1830, Indians and their mainly plant motives make a great hit, so much when will be needed a decree to forbid the import (needs to buy French, it is the creed of time). Well, the pretty will make the contraband… What matters, it is to be « trendy ». From approximately 1840, the big floral motives make a strong comeback, hyper contrasted). Finally, by 1890, Japan is hyper trendy, and that feels in the embroidery.

Début XXème siècle : Art Nouveau (Mucha, pour faire court, mais aussi plein d’autres, je suis intarissable sur le sujet !), ça veut dire végétaux à gogo ! On en met partout, même si la fleur tend à disparaître au profit de la tige, mais ça dépend des créateurs (2). Le Japon est toujours aussi tendance (1).

3 : Alberta Ferretti

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-debut-xx

In the beginning of XXth century : art nouveau (Mucha, for example, but also full others, I am inexhaustible on the subject ! ), that means vegetables in abundance! We put it everywhere, even if the flower tends to disappear for the benefit of the stalk, but that depends on creators. Japan is trendy always also.

Les années 20 et 30 : l’Art Déco préfère les motifs géométriques, donc, quand il y a des fleurs, elles subissent également une géométrisation. On préfère les contrastes assez forts. (1 et 2)

3 : Gucci

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-20s

The 20s and 30s : the Art deco prefers the geometric patterns, thus, when there are flowers, they are also geometric. We prefer the rather strong contrasts.

Les années 40 et 50 : avec la Seconde Guerre Mondiale, la fleur n’est plus là, c’est compréhensible. Mais dans les années 50, on se lâche, et les fleurs, principalement grosses, roses, rouges et sur fond clair, sont très présentes (1 et 2). Au printemps et en été, on porte des fleurs, c’est Dior qui l’a dit, donc, c’est trendy !

3 : Dolce et Gabbana

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-50s

The 40s and 50s : with the Second World War, the flower is not any more there, it is understandable. But in the 50s, we release, and flowers, mainly big, pink, red and on clear bottom, are very present. In spring and in summer, we wear flowers, it’s Dior who said it, thus, it is trendy!

Les années 60 et 70 : le retour à la nature façon sixties, ça donne… Des marguerites. Stylisées et très contrastées, les fleurs font fureur (1). Dans les seventies, les fleurs sont là mais plus dans la tendance folklorique et gypsy chic (2)… On arpente les rues des villes en jupe à fleurs et sabots, et on se croit au Larzac (ou à Marrakech, ça dépend de votre milieu).

3 : Balenciaga

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-60s

The 60s and 70s : the return to nature in sixties, that gives… Marguerites. Stylized and very contrasted, flowers are « in ». In seventies, flowers are here but more in the folk trend and the gypsy chic… We walk up and down the streets cities in skirt with flowers and clogs, and we imagine in Larzac (or in Marrakesh, that depends on your environment).

Les années 80 : fini de rire, la vie c’est du sérieux, on veut faire carrière. Et les fleurs, ça fait pas pro. Vive le tailleur uni ! Enfin, heureusement, certains créateurs, comme Kenzo, revendiquent un nouveau « flower power ». La fleur devient fleurette (1 et 2).

3 : Rochas

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-80s

The 80s : finity of laughter, the life is serious, we wants to make a career. And flowers, that makes not pro. Long live the plain suit ! Finally, fortunately, certain creators, as Kenzo, claim a new « flower power ».

Les années 90 : entre le minimal Calvin Klein et un certain maximal… Réminiscence du passé, les fleurettes sont d’actualité (2), et comme on est trendy, on porte sa robe à fleurs avec des doc marten’s, grunge oblige…(1)

3 : Galliano

sibylle-de-france-blog-mode-fashion-trendy-story-fleurs-flowers-tendance-90s

The 90s : enter minimal Calvin Klein and certain maximal… Recollection of past, flowerets are »in », and as we are trendy, we wear her dress with flowers with doc marten’s, grunge obliges…

Alors, les fleurs ça vous plaît ? Then, flowers that pleases you?

Bonne journée les ptits chats ! Have a nice day cool cats !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s