Comment vivre avec l’hypersensibilité ?

3-net

Hello cool cats !

(this article is not available in english, sorry, but it’s very complicated)

C’est un article étrange que je m’apprête à écrire. Sans doute le plus personnel que j’ai jamais écrit. Je fais partie des gens atteints d’une certaine forme de maladie (même si cela n’en ai pas vraiment une au sens littéral du terme) : l’hypersensibilité. Le pire, c’est que ça ne se soigne pas, enfin, on peut juste apprendre à vivre avec. Un phénomène qui a tendance à vous pourrir la vie au quotidien et qui vous fait vivre dans une sorte d’angoisse permanente, et qui fait également que les autres ne vous perçoivent pas comme vous êtes réellement. Vous trouverez des tas d’articles sur le net, comme quoi l’hypersensibilité est une maladie hyper tendance (non, mais, on croit rêver, là ???), que ce n’est pas grave, qu’on peut très bien vivre avec. Les personnes qui ont écrit ces articles ne doivent pas l’être, hypersensible. Vivre avec, croyez-moi, ça peut virer au cauchemar au niveau relationnel.

Parce que un hypersensible ressent les mêmes choses que vous, colère, peur, angoisse, stress, bonheur, mais puissance 10. Alors, autant pour des émotions positives, c’est le pied, autant pour les négatives, je vous raconte pas l’angoisse. C’est pour ça que les hypersensibles développent plus que les autres des phobies, pouvant être extrêmes. En contrepartie, les hypersensibles ont plus facilement tendance à l’altruisme par exemple, car l’empathie est ressentie de manière élevée.

6-net

On est perçue souvent comme bizarre : comme on ressent les émotions de manière plus élevée, forcément, nos réactions vont de pair, alors ça donne des crises de larmes très longues devant un chat mort (pas le nôtre, juste un chat mort de vieillesse), une dépression accrue pour un redoublement, etc. Je schématise bien sûr, c’est un peu plus complexe que ça : en fait, des émotions basiques ne dépassant pas un certain stade chez l’hypersensible ne vont lui faire aucun effet. Du coup, on nous perçoit comme des personnes froides, distantes, voire sans coeur. Mais il suffit que les émotions générées dépassant un certain stade pour que la réaction aie l’air disproportionnée. Du coup, on nous prend pour des extrêmes. On est complexes, en fait. Et en plus, les hypersensibles sont tous différents, on va tous réagir différemment. On est timides, mais en même temps, on peut d’un coup être très extravertis. On aime comprendre les choses à fond, mais pas forcément tout. On se soucie de savoir comment vont les gens qu’on aime, on angoisse pour eux. On déteste les sports d’équipe (ah ouais, radicalement). On a du mal à se décider pour les choses importantes (potentiellement embêtant). Si on s’est trompés, on est beaucoup plus embêtés que les autres, on va ressasser dix fois le truc. On a fortement tendance à être anxieux et dépressifs, à tendance très stressés (faire du yoga peut aider). On est 10 fois plus sensibles aux remarques désobligeantes. Genre on va ressasser 100 fois le fait que quelqu’un nous dise qu’on est froid et distant, voire snob et très chiant. Et on va déprimer, merci, sympa, vous y penserez avant de dire quelque chose ?

4-net

Les ptites choses agaçantes du quotidien : le ploc ploc de l’évier qui goutte. On peut en arriver à casser le robinet pour que ça s’arrête. Sisisisisisi, je vous jure. Les films, c’est l’angoisse, à cause des émotions fortes qu’ils dégagent. Je vous raconte même pas mes yeux de panda après Lassie, ou bien comment j’ai flipper pendant deux semaines après avoir vu The Ring. La classe d’école, parce qu’on n’aime pas travailler et se concentrer devant tout le monde. Si on est malade, genre, par exemple, je fais des allergies, et bien ça va se manifester puissance 10 par rapport à d’autres corps (au lieu d’avoir trois bouton, on en a 8, génial). Attention aux médocs et à l’alcool, c’est souvent la cata parce que ça augmente la sensibilité. Le bruit d’une moto qui passe ou bien de la guitare du voisin peut pousser au meurtre. En général, quand on aide et qu’on partage, on le fait sans arrière-pensée. Mais tout le monde pense le contraire. Nous sommes des incompris, faut vivre avec. Ah, encore une « joyeuseté » pour nous : les hypersensibles sont des proies faciles pour les sectes et les personnes mauvaises psychologiquement parlant (pervers narcissique bonjour! J’ai tenté, je ne vous le recommande pas). Comme on n’aime pas les critiques, on se construit une carapace solide comme le roc, qui nous fait passer pour quelqu’un d’ennuyeux, de snob, distant, sans coeur (ma carapace est toujours là).

5-net

Mais il y a de bonnes choses : on aime les gens. On est très créatifs. On a autant de huitième sens qu’un chat. L’intuition est hyper développée et ne vous trompe jamais (dans le doute, prendre à gauche). On est aussi assez logique et on peut être vraiment hyper bons en maths par exemple (bon, je vous le dis, c’est pas mon cas, sauf pour les sous). On est original et on ne veut pas rentrer dans le moule (et si j’ai envie de déborder, je le fais). On vit dans l’affectif, ça peut être épanouissant. On a besoin de trouver un sens à nos vies, et quand on le trouve, c’est le pied total.

Par contre, le very bad trip, c’est le téléphone. J’ai horreur du téléphone à un point assez démesuré, c’est compliqué au quotidien.

7-net

Mais on peut vivre avec : faites du yoga ou un sport qui vous détende. Vivez au calme, prenez aussi peu la voiture que possible, par exemple. Faites du théâtre, ça aide pas mal. Il faut essayez de réguler un peu le truc, sinon ça devient vite insupportable… On y arrive, ne vous en faites pas !

J’espère que vous comprendrez peut-être un peu mieux comment pense un hypersensible si vous en connaissez, et dans le cas contraire, ne jugez pas trop les gens sans les connaître, ils vous en seront reconnaissants. J’ai la flemme de me relire, pardonnez donc les quelques fautes qui vont peut être se glisser dans mon texte !

Bonne journée les ptits chats ! Have a nice day cool cats !

Publicités

One Reply to “Comment vivre avec l’hypersensibilité ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s