Fashion Editorial spécial Gourmandises !

Pour continuer la semaine spécial gourmandises, voici un fashion editorial qui vient d’Asie… Je cherchais un édito mode qui ne soit pas, pour une fois, trop girly, trop pastel, trop Marie-Antoinette, trop « cucul la praline » (ouais, ok, elle était facile…)… Et là, je sui servie ! C’est bizarre, plein de couleurs flashy, trés overdosé ». En bref, j’adore. Et si tous les clowns étaient comme ça, plus personne n’aurait peur d’eux. Quoique, il est un peu flippant quand même, on dirait les clowns d’Erwin Olaf (photographe génial, dont je rêve de me payer un tirage…).

Rachel Rutt and Seon by Shxpir Huang for Harper’s Bazaar China, april 2013

Belle journée mes licornes !

Wishlist « Chaussures extravagantes » (un peu en retard)

J’ai finalement trouvé un moment (le master 1 touche à sa fin, stress power) pour faire cet article sur les trois meilleurs pourvoyeurs de chaussures extravagantes. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé mieux, car ces trois marques font TOUJOURS des shoes extraordinaires, pas seulement une paire de temps en temps, non non, tout le temps !

Faut que je vous dise : les shoes, c’est mon truc (bon ok les sacs aussi). Je les aime colorées, fun, cool, cute, kawaï… Cela a commencé quand j’étais petite. J’avais pourri la vie (bon, juste un ptit peu, i’m a good girl) à ma mère pour avoir des chaussures vernies rouges, style pomme d’amour vous voyez ? A l’époque (je suis une petite vieille) il n’y avait que Pomme d’Api qui en faisait, et elles coûtaient vraiment cher (pour des chaussures de petite fille). Je les ai eu. Elles n’ont pas fait long feu, la qualité était pourrie (crissement de dents pour ma mère). Au collège, j’ai eu des chaussures jaunes, que j’ai très peu mises, à cause du collège tout pourri où j’étais (genre, les chaussures jaunes, c’est trop la loose quoi). Je regrette. Au lycée, j’ai eu des doc marten’s qui ont l’air d’être bombées à la peinture verte et bleue, avec des lacets à chevrons jaunes. C’est une paire collector aujourd’hui et les ai toujours. J’ai eu des Camper rouges, pied droit différent du pied gauche. Au beaux-arts, j’ai eu des Eject, avec un talon stempunk en faux métal, que j’ai toujours. Aujourd’hui, j’ai des chaussures panthère, zèbre. Et je viens de me faire plaisir (29 euros ça va) en achetant des sneakers lapin rose, avec un pompon pour la queue à l’arrière et la languette découpée en forme de grandes oreilles. Le kif total. Dans quelques années, je serai peut-être la seule prof d’université à ma balader avec des sweat-shirts mickey mouse ou licorne, et des chaussures lapin rose.

Note : la plupart des gens qui savent que je veux être prof d’université, et que je suis une bonne élève (toujours été, j’ai des témoins) sont assez déroutés par mon langage (voire ci-dessus). Je parle très bien, mais j’aime écrire des articles qui mêle l’intello et le langage de la rue, histoire de rendre la chose un peu plus fun. Mais sinon, je peux écrire un article comme on écrivait au XIXe siècle. Mais je doute que ce soit aussi fun à lire. Et de plus, mon dressing est raccord avec les thèmes que je développe dans ma production plastique et mon master. Donc, tout est logique ! Bon, je vous rassure, je ne parle pas comme devant les professeurs, et je ne mettrai pas mon sweat mickey mouse pour aller passer ma soutenance !

Donc, les shoes. Voici les trois marques fétiches (mais si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse hein ! ) :

Dollskill

Iron Fist

Irregular Choice (c’est du lourd ! )

J’ai aussi craqué sur les bijoux Irregular Choice

Et ce sac Irregular Choice

Belle journée mes licornes !

Fashion Editorial : Los Angeles, Marilyn et les Prada shoes…

Si vous êtes fan de chaussures, vous vous souviendrez sûrement de ces fabuleuses Prada en forme de cadillac, paire dont je rêve toujours (ok, j’exagère un brin, superficialité bonjour !)… Ce shoot de Jamie Nelson rend hommage au Los Angeles des années 50, à Marilyn Monroe et aussi à ces chaussures…

If you are a fan of shoes, you will remember certainly these fabulous Prada shoes in the shape of cadillac, shoes about which I always dream (OK, I exaggerate, superficiality hello!) … This Jamie Nelson’s shot pays tribute to the Los Angeles of the 50s, to Marilyn Monroe and also to these shoes …

Fashion Editorial by Jamie Nelson, for Madame Germany, February 2012

Belle journée !

Wishlist de Juin, spéciale Pastel and Unicorn !

Je continue sur ma lancée, et voilà une wishlist spéciale pastel and unicorn ! Bon, j’évite de tomber dans le rop girly, mais j’avoue, là, je me suis un peu lâchée ! Attention les yeux! J’ajoute que je suis tout à fait capable de sortir comme ça, oui oui oui !

I keep my momentum (Harry Potter, welcome!), and here is a special wishlist pastel and unicorn ! Well, I avoid falling in the rop girly, but I admit, there, I a little released ! Careful to your eyes!

Sweat-shirt / Casquette / Sac : Syndrome Store, Jean Topshop, Sneakers / Boucles d’oreille : Zara

Sweat-shirt / Sneakers : Syndrome Store, Jean : Topshop, Sac / Lunettes : Zara, Boucles d’oreille : Georgia Perry

Tee-shirt / Bombers : MixxMix, Jean : Topshop, Sac / Lunettes Collier / Chaussures : Zara

Sweat-shirt / Tee-shirt : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Sac / Lunettes : Zara, Bracelets : Georgia Perry, Sneakers : Syndrome Store

Sweat-shirt / Pins : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Veste : MixxMix, Sac / Boucles d’oreille : Zara, Sneakers : Syndrome Store

Sweat-shirt : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Chaussures / Lunettes / Boucles d’oreille : Zara, Sac : Syndrome Store

Sweat-shirt / Veste : MixxMix, Jean : Topshop, Lunettes : Zara, Sneakers / Bag : Syndrome Store, Pins : Yeah Bunny

Syndrome Store et MixxMix sont des e-shops coréens, imbattables en terme de licorne. Et de sacs extraordinaires si vous aimez le décalé (comme moi quoi ! ^^).

Belle journée  mes ptites licornes !

Fashion Editorial : Tim Walker for Mulberry

J’adore voir des sucreries géantes (c’est comme la partie du parc Disney japonais dédié à la Petite Sirène, c’est un rêve !). Autant je suis pas fan des choses trop sucrées à manger, autant je trouve ça hyper fun d’avoir des donuts et sucre-gorges énormes dans son jardin (le complexe de la maison en pain d’épices ?). Il existe des tas de choses hyper-funs en sucreries (fausses) : des sacs, des bijoux, des chaussures, des bouées gonflables… Et j’adore ça, je trouve ça hyper cool !

I adore seeing huge sweets (it’s as the part of the Japanese park Disney dedicated to the Little Meirmaid, it is a dream!). As I am not a fan of the too sweet things to be eaten, as I find that hyper funny to have donuts and enormous candyes in his garden (the complex of the house in gingerbread ? ). There are heaps of hyper-funny things in (false) sweets : bags, jewels, shoes, inflatable buoys … And I adore that, I find that hyper cool !

Shoot by Tim Walker for Mulberry, SS 2012

Belle journée !

Où trouver le jean flare parfait ?

(only in french, sorry)

Parce que c’est une vraie question existentielle. C’est vrai, on entend toujours « un jean, c’est un jean, point, que tu l’achètes chez zara ou leclerc ou qu’il soit vintage, on s’en fout, c’est un jean ». Oui. Mais non. Un BON jean, c’est d’abord celui qui vous va, que vous allez garder toute votre vie, et qui va avec votre mythologie de la mode personnelle (et qui vous fait les fesses les plus parfaites de la terre. Aussi). Ma mythologie personnelle englobe donc Jane Birkin, Pamela Des Barres, Jeanne Damas, Caroline de Maigret, Katharine Hepburn, Lauren Bacall, Frida Kahlo, Zouzou et Anna Karina. Et ça fait des tas de jeans différents, même si certaines n’en portaient pas. Mais deux formes se distinguent : le mom et le flare. Je ferais un article sur le mom plus tard, car c’est un sujet épineux, donc, today, le FLARE. Ou pattes d’éph. Je suis tombée dedans quand j’étais petite sans le savoir. Si ma mère n’a jamais mis un jean de toute sa vie (sisisisisisi, je vous jure), en revanche mon père ne porte que ça. Et comme il était hippie (il l’est toujours d’une autre manière), forcément les pattes d’éph…

C’est Christelle qui m’a donné l’idée de ce post, bien malgré elle je pense, Christelle qui cherche le flare PARFAIT. Je suis sûre que là, elle va trouver son bonheur, et vous aussi !

Trouver un bon flare, c’est pas forcément évident. Il faut qu’il soit taille haute, au maximum. Les plus beaux coûtent un bras mais sont aussi les plus résistants, et ce sont souvent eux qui vont donner un style direct à votre look. Bon, je le confesse : j’achète les miens en friperie, parce que j’ai pas les moyens d’en acheter un à 200 euros. Le problème souvent, c’est ma taille, mais j’y arrive quand même…. Voici une ptite sélection, du moins cher au plus cher, selon vos moyens ! Enjoy !

La Redoute (les moins chers que j’ai trouvés)

Promod (il n’y en a qu’un en ce moment, et c’est un « mini-flare »)

Zara (ok, certains ne sont pas des jeans, mais sont bien sympas quand même!)

Mango (même ordre de prix que Zara à quelques euros près)

Threadsence (un shop online boho pas mal, attention, on monte en gamme de prix), pas mal d’effets de matière, donc un en velours et un en faux daim.

Planet Blue (autre shop boho que j’adore, même gamme de prix, et l’un des seuls à proposer des pantalons en dentelle flare ou palazzo très 70s)

Free People (on monte encore en gamme, mais aussi en qualité)

Rouje (le e-shop des créations de Jeanne Damas, dont j’adore le style)

The Undone (le e-shop de Harper and Harley, le blog de l’australienne Sara, on monte vraiment en prix)

Et mes préférés, qui sont parmi les « chers » mais qui sont top parfaits…

MIH Jeans (si vous aimez les looks de Louise, alias Miss Pandora, vous savez qu’elles portent des MIH), le modèle Marrakech

Stoned Immaculate Vintage, dont j’ai déjà parlé ici et , parmi les plus beaux (et les plus chers)

Et bien sûr, les classiques Seafarer, qui existent depuis les 60s, et furent portés par Jane Birkin et Brigitte Bardot, entre autre…

En espérant que vous trouverez votre bonheur, belle journée !