Changement de direction. Tournez à droite après le troisième palmier rose.

Bonjour mes ptites licornes !

Comme le titre l’indique et comme vous avez pu le constater visuellement, le blog change de cap, de nom, tout ça tout ça.

Voici donc le nouveau blog : http://mlleaartus.wordpress.com/

Ce nouveau blog sera consacré à l’art, au lifestyle, un peu de mode, des voyages, des expos, le tout décliné sur mes thèmes de prédilection, à savoir la baroque, l’étrange, les curiosités, le kitsch, le XIXe siècle, l’histoire de l’art et de la mode…

Il y aura aussi une nouvelle rubrique : « Neutral », dans laquelle vous pourrez retrouver des articles sur les thèmes du naturel, un peu hipster, un peu boho, bobo, dans le genre « lin-coton-couleurs simples-DIY-retour à la nature ». Là, c’est mon côté bio qui parlera !

Les premiers articles seront des redites de certains articles postés ici, histoire de planter le décor !

Sur ce, bonne journée mes ptites licornes !

Publicités

Mon travail d’artiste

Je suis étudiante, en reprise d’étude plus exactement, comme vous le savez maintenant. Et je suis aussi artiste, depuis un ptit moment déjà. Mon travail se situe plutôt dans l’art contemporain de type pop-surréalisme ou lowbrow art. Je travaille sur l’image de la jeune fille, la mise en scène, la notion de spectacle, le kitsch, la pop-culture, et la mort. Oui oui, tout ça. Je ne peux pas être plus précise pour l’instant, car je dois rédiger mon mémoire de master 2 l’année prochaine, et ensuite je compte préparer un doctorat (oui, je suis une vraie intello, et j’ai même des lunettes ! ^^), donc, je préfère rester évasive, malheureusement j’ai déjà expérimenté le « copiage » d’idées depuis un bout de temps… Mais comme je voulais partager avec vous mon quotidien d’artiste, voici des croquis, ainsi que les trois dessins présentés lors de ma soutenance d’écrit académique du master 1. Vous remarquerez l’importance du baroque, de l’art nouveau…

Sketchbook

Eros et Thanatos 1

Eros et Thanatos II

Ophelia

(merci de ne pas utiliser ces photos sans mon autorisation, et j’ai ajouté mon nom d’artiste sur les trois oeuvres, c’est pas trés joli, mais bon, c’est juste une précaution)

Belle journée mes licornes !

Saturday Home Tour spécial Shoes : Charlotte Olympia, London

Qui ne connaît pas Charlotte Olympia, grande prêtresse de la chaussures trop cute et hyper stylée (même que, quand vous les mettez, ça transforme votre look-boring-j’ai-rien-à-me-mettre en un look-trop-stylée-sans-effort-de-la-mort-qui-tue) ? Pas vous j’espère ! Je n’ai guère les moyens, comme vous je présume, d’acheter des shoes Charlotte Olympia (qui coûte au minimum un bras, une jambe et du gras des fesses…). Mais j’adore les regarder, comme les Louboutin, les Prada ou les Miu Miu. J’ai bien une paire de Prada dans mon dressing mais je les ai acheté au Secours Populaire, alors ça compte pas. Ce que j’aime, dans les shoes Charlotte Olympia c’est ce côté féminin, hyper fun, cool, stylée, un peu rétro, et surtout, qui ne se prend pas au sérieux. On veut bien être une femme, mais on veut du fun, aussi (sinon c’est pas marrant). Voici donc, en quelques (plein) de photos, le home sweet home de la créatrice, à Londres, avec un dressing de foufou…

Belle journée mes licornes !

Saturday Home Tour : Texas, une maison pastel et boho

Chez James et Katie King, on aime les maisons avec un âme, un passé, un petit nid douillet, quelque chose qui nous rappelle la maison de notre enfance… J’aime ça aussi. Et en plus leur maison, au Texas (une demeure des années 30), rentre dans le thème pastel de cette semaine, puisque on y trouve beaucoup de couleurs douces et enveloppantes… Bonne visite !

Article complet sur Design Sponge, avec des liens très intéressants

Belle journée !

 

Saturday Home Tour : « Ophelia », Hong-Kong

Si je vous dis grand, costaud, tatoué, avec une tête de repris de justice et de sale gosse qu’on a bien envie de remettre dans le droit chemin parce qu’il est top sexy, vous répondez quoi ? Bon ok, vous allez sans doute dire Thomas Hardy, et je vous comprendrai très bien (aaaah, la série Taboo, que j’ai adoré, mais bref, c’est pas le sujet). Mais en fait non. La réponse est : Ashley Sutton. Qui ça ? Oui, certes il est moins connu. Sauf dans le milieu des designers. C’est un décorateur. Pardon, non, c’est plus que ça : c’est un magicien. Il est capable de transformer n’importe quel lieu en merveille, une sorte de croisement entre Alice au Pays des Merveilles, Steampunk et prohibition des années 20. Ashley Sutton aime les objets étranges et les collections, les cabinets de curiosités, les machines, l’industrie, les rouages et les engrenages. Forcément, ce mec allait me plaire ! Quand j’ai découvert son travail, je me suis dit « whaow, ce mec a tout compris, c’est un formidable scénographe qui vous transporte dans un autre monde. » J’attends avec impatience le jour où il concevra un décor de cinéma !

Pour rester donc dans le thème de cette « Ophélie », voici donc le bar Ophelia de Hong-Kong, une merveille, inspiré des préraphaélites et du mythe d’Ophélie. Vous êtes obligé d’y passer si vous allez là-bas !

If I tell you big, sturdy, tattooed, with a head of ex-convict and little brat whom we want to put back in the straight because he is top sexy, you answer what ? Well OK, you doubtless go to say Thomas Hardy, and I shall understand you very well (aaaah, the series Taboo, whom I adored, but it’s not the subject). But in fact not. The answer is : Ashley Sutton. Who that ? Yes, certainly he’s less known. Safe in the environment of the designers. He is a decorator. Forgiveness, no, he’s more than that: he’s a magician. He’s capable of transforming any place into marvel, a kind of crossing between Alice in Wonderland, Steampunk and prohibition on the 20s. Ashley Sutton likes the strange objects and the collections, the cabinet of curiosities, the machines, the industry, the cogs and the gearings. Necessarily, this guy was going to please me ! When I discovered his work, I said to myself « whaow, this guy understood everything, it is the great scenographer who transports you in another world. » I look forward when he will design a film set !

Thus to stay in the theme of « Ophélie », thus here is the bar Ophelia in Hong-Kong, a marvel, inspired by the Pre-Raphaelites and by Ophélie’s myth. You are obliged to pass there if you go over there!

Le site internet d’Ashley Sutton

Belle journée !

Saturday Home Tour : Abigail Ahern

Connaissez-vous Abigail Ahern ? Si vous êtes fan de déco cool, boho et insolite, je pense que oui, et si non, bonne découverte ! Abigail est l’une des décoratrices et designers les plus en vues de Londres. Elle a une prédilection pour les atmosphères feutrées, avec des couleurs sourdes, et beaucoup de plantes. C’est pourquoi sa maison et ses « décors » rentrent parfaitement dans le cadre de cette semaine spéciale « dark blue » du blog !

Je suis tombée amoureuse des décors d’Abigail, et c’est simple : mon prochain « home sweet home » aura des choix colorés assez radicaux. J’adore les couleurs sourdes sur les murs (ou même juste sur un pan de mur, pour ajouter de la profondeur à la pièce), du style bordeaux, lie-de-vin, prune, aubergine, bleu foncé…Cela donne un côté chaleureux, intime et fait ressortir les couleurs choisies. Mon salon est plutôt dans les verts, crèmes, cafés et dorés, donc, un beau vert olive ou un cappucino serait parfait !

Le site d’Abigail

Le blog d’Abigail

L’instagram d ‘Abigail, riche en inspirations

Et son Pinterest

Et le Facebook

Do you know Abigail Ahern? If you’re a fan of cool decoration, boho and unusual, I think so, and if not, good discovery ! Abigail is one of the decorators and the foremost designers of London. She has a preference for the felted atmospheres, with deaf colors, and many plants. That is why his house and its « decorations » return perfectly within the framework of this special week « dark blue » of the blog!

I fell in love with Abigail’s decorations, and it’s simple: my next « home sweet home » will have rather radical colored choices. I adore deaf colors on walls (or even just on a section of wall, to add of the depth to the room), of the style Bordeaux, dregs – soothsayer, plum, eggplant, dark blue … It gives a warm, intimate and highlighted side the chosen colors. My lounge is rather in greens, creams, coffees and gold, thus, a beautiful olive green or a cappuccino would be perfect !

Et les trois livres d’Abigail :

Belle journée !

Fragmenta : Home and Books

Un autre « fragmenta » (le précédent, c’est par ici), avec de nouveaux livres (vive les brocantes ! ), et quelques détails de « my home sweet home », qui s’est embelli de quelques petites choses (encore une fois, vive les brocantes !)…

Another « fragmenta » (the first is here), with new books (attic sales forever), and some details from « my home sweet home », with some new little things (attic sales FOREVER)…

New books (et autres trouvailles)

Il est rare de trouver du D’Annunzio sur un vide-grenier. MAIS rien n’est impossible : la preuve, cette édition des années 30 de « L’Enfant de Volupté ». Parfaitement assorti à mes nouvelles beautés : des escarpins de chez Ernest (oui, le chausseur de Pigalle), que j’ai payé…3 euros. Tout arrive. Le collier a été réalisé par mes ptites mains. Le journal ancien qui se trouve en dessous date du début du XXe siècle, c’est un exemplaire de La Vie Heureuse, ouvert sur un article signé par Robert de Montesquiou, qui décrit la vie de La Castiglione…

Là, c’est un peu plus atypique : j’adore la cuisine indienne, c’est vraiment ma préférée, du coup, j’ai trouvé un super livre de cuisine, assorti à Babylone (oui, c’est pas dans le même coin je sais, mais je les rapproche à cause de l’exotisme qui s’en dégage).

Home (et autres trouvailles)

De nouvelles fleurs artificielles (j’en mets partout), qui s’accorde très bien avec les tons ivoire, beige, crème et vert de mon salon.

Celui-là, j’ai sauté dessus dés que je l’ai vu ! Un vase Art Nouveau, sans doute une copie, qui doit vraisemblablement dater des 70s. Pile poil sur la cheminée du salon !

Elles trônent depuis des années dans ma chambre : une paire de bottines à bouton XIXe siècle, une paire de bottines à lacets début XXe siècle, et leur copie qui vient de chez André, d’il y a trèèèèèèès longtemps (elles datent des mes années beaux-arts, et je ne peux plus les mettre, car la semelle du dessous a craqué, je les ai trop portées, mais je les garde quand même !)

On n’a jamais assez de colliers (ci-dessus, environ la moitié de ce que j’ai).

Composition en doré et beige.

Serge Lutens forever…

Une boîte en laque japonaise, avec une très jolie plume dorée. Très Biba, elle va rejoindre la salle de bains et j’y mettrai mon make-up.

Les orchidées se marient toujours très bien avec du Saint-Laurent.

Des lys roses, parfaits pour ma chambre…

Chez moi, les seins sont sous verre…

Une femme vendait ses boîtes à chaussures de luxe, je lui en pris deux, Saint-Laurent, bien sûr (plus une petite boîte à ceinture), et ci-dessous, un chausseur vénitien. La boîte est une splendeur, alors j’imagine les chaussures…

Un bracelet superbe, offert par ma maman, sur un vieux Pierre Loüys que je n’avais pas, Psyché.

Belle journée !