Happy Week (et interruption des programmes)

Je suis à la fois soulagée, euphorique et..Malade. J’ai passé ma soutenance de master 1, j’ai eu une bonne note, je suis impatiente de commencer le master 2. Et vous écrire aujourd’hui me fait souffrir. Au sens propre : tellement écrit, dessiné, colorisé pendant toute une année scolaire que mon bras droit demande grâce. J’ai ordre médical (c’est du sérieux) de laisser mon bras se reposer pendant au moins deux semaines, sous peine de médicaments sévères et de perte progressive de mon bras droit (je plaisante pas, c’est hyper sérieux). Donc : pas de dessin, pas de peinture, pas d’écriture, pas d’ordinateur excessif. Je vais faire ma larve quoi. Je vais en profiter pour voir tous les films et docs que j’ai pas pu voir cette année. Je vais aller faire les expos (expo Pierre et Gilles au Havre, youpiiiiiiiiiiiiii). Je vais en profiter pour faire le point sur le blog, ce que je veux vraiment y mettre. Je pense qu’il reprendra le nom de mon ancien ancien ancien blog, d’il y a longtemps. Que j’y parlerai plus de mes sujets de prédilection : art, baroque, XIXe siècle et kitsch. Voilà voilà. C’est peut-être le dernier happy week, profitez-en !

Belle journée mes ptites licornes !

Publicités

Happy Week ! (spécial Gourmandise)

Bon, j’avoue : je n’aime pas les bonbons, à manger. Trop de chimie pour moi. Par contre, les gâteaux, oui, archi oui (pendant que mes cuisses crient non, archi non). Bref. La gourmandise, qui est un joli défaut quand elle ne devient pas obsessionnelle, m’intéresse énormément, et c’est d’ailleurs l’une des parties de mon futur mémoire de master 2, notamment le rapport entre Vanités (en tant que sujet artistique), le Baroque, et les représentations de sucreries et de victuailles de toutes sortes. Je vous en dirai plus long jeudi, en attendant, voici le « happy week », spécial gourmandise, donc.

Fashion

Beauty

Vintage Fashion

Home decor

Jewels

Seventies

DIY

Des coussins gâteaux !

Flatlay

Food

Art

Tanya Schultz et ses sculptures en sucre

Belle journée mes licornes !

Happy Week ! (spécial Extravagant Shoes)

On aime toutes les chaussures (à priori, mais il existe des exceptions). Et je ne déroge pas à cette règle : j’adore les chaussures, surtout lorsqu’elles sont extravagantes. Si vous avez une tenue basique mais des accessoires chocs, vous vous en sortirez toujours, c’est un peu ma devise mode. Du coup, voici une semaine spéciale « extravagant shoes ».

We like all the shoes (but there are exceptions). And I do not break this rule : I adore shoes, especially when they are extravagant. If you have a basic look but accessories shocks or funny, that’s right, it’s a little bit my currency mode. As a result, here is a special week « extravagant shoes ».

Fashion

Flatlay

Beauty

DIY

Jewels

Home-decor

Seventies

Ancient Fashion

Venise, 1580 – 1620

Food

Chocolate shoes !

Art

Costa Magarakis

Belle journée !

Happy Week !

Un jour de retard, mais la bonne nouvelle, c’est que j’ai terminé mon écrit académique de master 1, et que je suis actuellement dans la phase « travail plastique final »… Je ferais un post là-dessus d’ailleurs, si cela vous intéresse de voir ce que je dessine et peint.

Une nouvelle semaine débute, et j’ai choisi de la placer sous le signe d’Ophélie. Non pas Winter, je vous vois venir ! Ophélie, celle d’Hamlet, qui a inspiré tant d’artistes, notamment Millais le préraphaélite, Ophélie qui s’est noyée au milieu des fleurs… Et qui continue d’ailleurs !

Alors, nouvelle semaines, nouvelles inspirations !

One day of delay, but the good news, it’s because I ended my academic paper of 4th year of university, and whom I am at present in the phase  » final plastic work « … I would make a post on that moreover, if it interests you to see what I draws and paints.

A new week begins, and I chose to place it under Ophélie’s sign. Not Winter, I see you coming ! Ophélie, that of Hamlet, who inspired so many artists… And who continues moreover !

Then, new week, new inspirations!

Fashion

Beauty

Vintage fashion

Une robe typiquement préraphaélite. Dante Gabriel Rossetti photographie Jane Morris en 1865 (ou 1858, j’ai un doute).

Jewels

Art

« Ophelia », de John Everett Millais, 1851-1852. C’est Elizabeth Siddall, muse de Rossetti, qui servit de modèle pour Ophélié, et c’est là qu’elle s’enrhuma et que ça s’aggrava en tuberculose… Faut dire qu’il la fit poser dans l’eau d’une baignoire pendant des heures, et qu’il ne prenait pas toujours garde à ce que les bougies chauffantes soient tout le temps allumées.

Home-decor

DIY

Food

Flatlay

Seventies

St Laurent, Elle magazine, 1975

Belle journée !

Saturday Home Tour : Abigail Ahern

Connaissez-vous Abigail Ahern ? Si vous êtes fan de déco cool, boho et insolite, je pense que oui, et si non, bonne découverte ! Abigail est l’une des décoratrices et designers les plus en vues de Londres. Elle a une prédilection pour les atmosphères feutrées, avec des couleurs sourdes, et beaucoup de plantes. C’est pourquoi sa maison et ses « décors » rentrent parfaitement dans le cadre de cette semaine spéciale « dark blue » du blog !

Je suis tombée amoureuse des décors d’Abigail, et c’est simple : mon prochain « home sweet home » aura des choix colorés assez radicaux. J’adore les couleurs sourdes sur les murs (ou même juste sur un pan de mur, pour ajouter de la profondeur à la pièce), du style bordeaux, lie-de-vin, prune, aubergine, bleu foncé…Cela donne un côté chaleureux, intime et fait ressortir les couleurs choisies. Mon salon est plutôt dans les verts, crèmes, cafés et dorés, donc, un beau vert olive ou un cappucino serait parfait !

Le site d’Abigail

Le blog d’Abigail

L’instagram d ‘Abigail, riche en inspirations

Et son Pinterest

Et le Facebook

Do you know Abigail Ahern? If you’re a fan of cool decoration, boho and unusual, I think so, and if not, good discovery ! Abigail is one of the decorators and the foremost designers of London. She has a preference for the felted atmospheres, with deaf colors, and many plants. That is why his house and its « decorations » return perfectly within the framework of this special week « dark blue » of the blog!

I fell in love with Abigail’s decorations, and it’s simple: my next « home sweet home » will have rather radical colored choices. I adore deaf colors on walls (or even just on a section of wall, to add of the depth to the room), of the style Bordeaux, dregs – soothsayer, plum, eggplant, dark blue … It gives a warm, intimate and highlighted side the chosen colors. My lounge is rather in greens, creams, coffees and gold, thus, a beautiful olive green or a cappuccino would be perfect !

Et les trois livres d’Abigail :

Belle journée !

Où trouver le jean flare parfait ?

(only in french, sorry)

Parce que c’est une vraie question existentielle. C’est vrai, on entend toujours « un jean, c’est un jean, point, que tu l’achètes chez zara ou leclerc ou qu’il soit vintage, on s’en fout, c’est un jean ». Oui. Mais non. Un BON jean, c’est d’abord celui qui vous va, que vous allez garder toute votre vie, et qui va avec votre mythologie de la mode personnelle (et qui vous fait les fesses les plus parfaites de la terre. Aussi). Ma mythologie personnelle englobe donc Jane Birkin, Pamela Des Barres, Jeanne Damas, Caroline de Maigret, Katharine Hepburn, Lauren Bacall, Frida Kahlo, Zouzou et Anna Karina. Et ça fait des tas de jeans différents, même si certaines n’en portaient pas. Mais deux formes se distinguent : le mom et le flare. Je ferais un article sur le mom plus tard, car c’est un sujet épineux, donc, today, le FLARE. Ou pattes d’éph. Je suis tombée dedans quand j’étais petite sans le savoir. Si ma mère n’a jamais mis un jean de toute sa vie (sisisisisisi, je vous jure), en revanche mon père ne porte que ça. Et comme il était hippie (il l’est toujours d’une autre manière), forcément les pattes d’éph…

C’est Christelle qui m’a donné l’idée de ce post, bien malgré elle je pense, Christelle qui cherche le flare PARFAIT. Je suis sûre que là, elle va trouver son bonheur, et vous aussi !

Trouver un bon flare, c’est pas forcément évident. Il faut qu’il soit taille haute, au maximum. Les plus beaux coûtent un bras mais sont aussi les plus résistants, et ce sont souvent eux qui vont donner un style direct à votre look. Bon, je le confesse : j’achète les miens en friperie, parce que j’ai pas les moyens d’en acheter un à 200 euros. Le problème souvent, c’est ma taille, mais j’y arrive quand même…. Voici une ptite sélection, du moins cher au plus cher, selon vos moyens ! Enjoy !

La Redoute (les moins chers que j’ai trouvés)

Promod (il n’y en a qu’un en ce moment, et c’est un « mini-flare »)

Zara (ok, certains ne sont pas des jeans, mais sont bien sympas quand même!)

Mango (même ordre de prix que Zara à quelques euros près)

Threadsence (un shop online boho pas mal, attention, on monte en gamme de prix), pas mal d’effets de matière, donc un en velours et un en faux daim.

Planet Blue (autre shop boho que j’adore, même gamme de prix, et l’un des seuls à proposer des pantalons en dentelle flare ou palazzo très 70s)

Free People (on monte encore en gamme, mais aussi en qualité)

Rouje (le e-shop des créations de Jeanne Damas, dont j’adore le style)

The Undone (le e-shop de Harper and Harley, le blog de l’australienne Sara, on monte vraiment en prix)

Et mes préférés, qui sont parmi les « chers » mais qui sont top parfaits…

MIH Jeans (si vous aimez les looks de Louise, alias Miss Pandora, vous savez qu’elles portent des MIH), le modèle Marrakech

Stoned Immaculate Vintage, dont j’ai déjà parlé ici et , parmi les plus beaux (et les plus chers)

Et bien sûr, les classiques Seafarer, qui existent depuis les 60s, et furent portés par Jane Birkin et Brigitte Bardot, entre autre…

En espérant que vous trouverez votre bonheur, belle journée !

Happy week ! (special Dark Blue)

J’adore le bleu. J’ai toujours aimé le bleu. Lorsque j’étais ado, je m’habillais en noir, gris et bleu, exclusivement (monomaniaque bonjour !). Bon, aujourd’hui, j’ai ajouté le rouge et le vert, ça progresse ! Mais je suis toujours attaché au bleu, c’est ma couleur (quoi d’étonnant puisque je suis verseau). J’ai donc décidé, après une petite semaine teintée de rose, de consacrer une semaine au « dark blue », une couleur seyante aussi en en mode qu’en déco…

I adore the blue. I always liked the blue. When I was a teenager, I got dressed in black, grey and blue, exclusively. Well, today, I added the red and the green, that progresses ! But I am always attached to the blue, it’s my color (what of amazing because I am « verseau »). I thus decided, after a small week tinged with pink, to dedicate one week in  » dark blue « , a beautiful color as well there in fashion as in decoration…

Fashion

Jeanne Damaq

Beauty

Vintage fashion

Milieu 1880s

Vintage jewels

Lalique

Flatlay

Home

Food

DIY

Art

Waterhouse

Seventies

Sarah Moon, 1973

Belle journée !