Fashion Editorial spécial Gourmandises !

Pour continuer la semaine spécial gourmandises, voici un fashion editorial qui vient d’Asie… Je cherchais un édito mode qui ne soit pas, pour une fois, trop girly, trop pastel, trop Marie-Antoinette, trop « cucul la praline » (ouais, ok, elle était facile…)… Et là, je sui servie ! C’est bizarre, plein de couleurs flashy, trés overdosé ». En bref, j’adore. Et si tous les clowns étaient comme ça, plus personne n’aurait peur d’eux. Quoique, il est un peu flippant quand même, on dirait les clowns d’Erwin Olaf (photographe génial, dont je rêve de me payer un tirage…).

Rachel Rutt and Seon by Shxpir Huang for Harper’s Bazaar China, april 2013

Belle journée mes licornes !

Saturday Home Tour spécial Shoes : Charlotte Olympia, London

Qui ne connaît pas Charlotte Olympia, grande prêtresse de la chaussures trop cute et hyper stylée (même que, quand vous les mettez, ça transforme votre look-boring-j’ai-rien-à-me-mettre en un look-trop-stylée-sans-effort-de-la-mort-qui-tue) ? Pas vous j’espère ! Je n’ai guère les moyens, comme vous je présume, d’acheter des shoes Charlotte Olympia (qui coûte au minimum un bras, une jambe et du gras des fesses…). Mais j’adore les regarder, comme les Louboutin, les Prada ou les Miu Miu. J’ai bien une paire de Prada dans mon dressing mais je les ai acheté au Secours Populaire, alors ça compte pas. Ce que j’aime, dans les shoes Charlotte Olympia c’est ce côté féminin, hyper fun, cool, stylée, un peu rétro, et surtout, qui ne se prend pas au sérieux. On veut bien être une femme, mais on veut du fun, aussi (sinon c’est pas marrant). Voici donc, en quelques (plein) de photos, le home sweet home de la créatrice, à Londres, avec un dressing de foufou…

Belle journée mes licornes !

Happy Week ! (spécial Extravagant Shoes)

On aime toutes les chaussures (à priori, mais il existe des exceptions). Et je ne déroge pas à cette règle : j’adore les chaussures, surtout lorsqu’elles sont extravagantes. Si vous avez une tenue basique mais des accessoires chocs, vous vous en sortirez toujours, c’est un peu ma devise mode. Du coup, voici une semaine spéciale « extravagant shoes ».

We like all the shoes (but there are exceptions). And I do not break this rule : I adore shoes, especially when they are extravagant. If you have a basic look but accessories shocks or funny, that’s right, it’s a little bit my currency mode. As a result, here is a special week « extravagant shoes ».

Fashion

Flatlay

Beauty

DIY

Jewels

Home-decor

Seventies

Ancient Fashion

Venise, 1580 – 1620

Food

Chocolate shoes !

Art

Costa Magarakis

Belle journée !

Wishlist de Juin, spéciale Pastel and Unicorn !

Je continue sur ma lancée, et voilà une wishlist spéciale pastel and unicorn ! Bon, j’évite de tomber dans le rop girly, mais j’avoue, là, je me suis un peu lâchée ! Attention les yeux! J’ajoute que je suis tout à fait capable de sortir comme ça, oui oui oui !

I keep my momentum (Harry Potter, welcome!), and here is a special wishlist pastel and unicorn ! Well, I avoid falling in the rop girly, but I admit, there, I a little released ! Careful to your eyes!

Sweat-shirt / Casquette / Sac : Syndrome Store, Jean Topshop, Sneakers / Boucles d’oreille : Zara

Sweat-shirt / Sneakers : Syndrome Store, Jean : Topshop, Sac / Lunettes : Zara, Boucles d’oreille : Georgia Perry

Tee-shirt / Bombers : MixxMix, Jean : Topshop, Sac / Lunettes Collier / Chaussures : Zara

Sweat-shirt / Tee-shirt : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Sac / Lunettes : Zara, Bracelets : Georgia Perry, Sneakers : Syndrome Store

Sweat-shirt / Pins : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Veste : MixxMix, Sac / Boucles d’oreille : Zara, Sneakers : Syndrome Store

Sweat-shirt : Yeah Bunny, Jean : Topshop, Chaussures / Lunettes / Boucles d’oreille : Zara, Sac : Syndrome Store

Sweat-shirt / Veste : MixxMix, Jean : Topshop, Lunettes : Zara, Sneakers / Bag : Syndrome Store, Pins : Yeah Bunny

Syndrome Store et MixxMix sont des e-shops coréens, imbattables en terme de licorne. Et de sacs extraordinaires si vous aimez le décalé (comme moi quoi ! ^^).

Belle journée  mes ptites licornes !

Fragmenta : Home and Books

Un autre « fragmenta » (le précédent, c’est par ici), avec de nouveaux livres (vive les brocantes ! ), et quelques détails de « my home sweet home », qui s’est embelli de quelques petites choses (encore une fois, vive les brocantes !)…

Another « fragmenta » (the first is here), with new books (attic sales forever), and some details from « my home sweet home », with some new little things (attic sales FOREVER)…

New books (et autres trouvailles)

Il est rare de trouver du D’Annunzio sur un vide-grenier. MAIS rien n’est impossible : la preuve, cette édition des années 30 de « L’Enfant de Volupté ». Parfaitement assorti à mes nouvelles beautés : des escarpins de chez Ernest (oui, le chausseur de Pigalle), que j’ai payé…3 euros. Tout arrive. Le collier a été réalisé par mes ptites mains. Le journal ancien qui se trouve en dessous date du début du XXe siècle, c’est un exemplaire de La Vie Heureuse, ouvert sur un article signé par Robert de Montesquiou, qui décrit la vie de La Castiglione…

Là, c’est un peu plus atypique : j’adore la cuisine indienne, c’est vraiment ma préférée, du coup, j’ai trouvé un super livre de cuisine, assorti à Babylone (oui, c’est pas dans le même coin je sais, mais je les rapproche à cause de l’exotisme qui s’en dégage).

Home (et autres trouvailles)

De nouvelles fleurs artificielles (j’en mets partout), qui s’accorde très bien avec les tons ivoire, beige, crème et vert de mon salon.

Celui-là, j’ai sauté dessus dés que je l’ai vu ! Un vase Art Nouveau, sans doute une copie, qui doit vraisemblablement dater des 70s. Pile poil sur la cheminée du salon !

Elles trônent depuis des années dans ma chambre : une paire de bottines à bouton XIXe siècle, une paire de bottines à lacets début XXe siècle, et leur copie qui vient de chez André, d’il y a trèèèèèèès longtemps (elles datent des mes années beaux-arts, et je ne peux plus les mettre, car la semelle du dessous a craqué, je les ai trop portées, mais je les garde quand même !)

On n’a jamais assez de colliers (ci-dessus, environ la moitié de ce que j’ai).

Composition en doré et beige.

Serge Lutens forever…

Une boîte en laque japonaise, avec une très jolie plume dorée. Très Biba, elle va rejoindre la salle de bains et j’y mettrai mon make-up.

Les orchidées se marient toujours très bien avec du Saint-Laurent.

Des lys roses, parfaits pour ma chambre…

Chez moi, les seins sont sous verre…

Une femme vendait ses boîtes à chaussures de luxe, je lui en pris deux, Saint-Laurent, bien sûr (plus une petite boîte à ceinture), et ci-dessous, un chausseur vénitien. La boîte est une splendeur, alors j’imagine les chaussures…

Un bracelet superbe, offert par ma maman, sur un vieux Pierre Loüys que je n’avais pas, Psyché.

Belle journée !

Fashion Editorial: Bella x Chloé by Moss and Meadows, witch, boho and rock’n’roll…

Vous avez aimé mon happy week spécial rose ? Tant mieux car voici un fashion editorial dans les tons de rose. Et tant pis si vous n’avez pas aimé, car je suis sûr que vous allez adoré cet edito ! Pour ne pas tomber dans la mièvrerie complète, c’est-à-dire un monde où Jane Mansfield gambaderai sur une licorne rose et dorée au milieu de nuages de barbe à papa et de nuées de paillettes dorées avec comme toile de fond sa terrasse rose bonbon et sa piscine bleu miami, j’ai choisi un rose un peu sale, un peu rock’n’roll. Si vous connaissez bien le milieu boho de Los Angeles, vous connaissez sûrement Asher Moss (photographe) et Melodi Meadows (modèle, styliste et artiste, une vraie muse). Si non, eh bien, ça tombe bien, vous allez découvrir ! Leur univers est très marqué boho rock’n’roll, avec un soupçon de sorcière contemporaine pour Melodi. Des photos au grain un peu vieilli, avec des couleurs étonnantes, des modèles underground et une vraie atmosphère… Quand à la marque Bella & Chloé, elle est difficile à trouver sur le net. Quand vous tapez Bella & Chloé, vous tombez sur des babys fashionistas de 4 ans (ça fait peur, je vous jure !). Donc, je vous précise : La marque c’est Bella & Chloé mais le site internet est au nom de brethren + sistren, et c’est de la bijouterie, ultra boho, j’aime tout !

You liked my pink special happy week ? I hope yes because here were a fashion editorial in the tones of pink. And too bad if you did not like, because I am sure that you go adored this Editorial ! Not to fall in the complete preciousness, that’s a world where Jane Mansfield shall cavort on a unicorn pink and gold in the middle of clouds of cotton candy and thick clouds of glitter gilded with as backdrop its candy pink terrace and its swimming pool blue Miami, I chose a little bit dirty pink, little rock ‘n’ roll. If you know well the boho middle of Los Angeles, you know certainly Asher Moss (photographer) and Melodi Meadows (model, stylist and artist, the real muse). If not, well, that falls well, you go to discover ! Their universe is very marked boho rock ‘n’ roll, with a suspicion of contemporary witch for Melodi. Photos in the a little aged grain, with surprising colors, models underground and the real atmosphere… When in the brand Bella and Chloé, her is difficult to find on the net. When you type Bella and Chloé, you fall on babys fashionistas of 4 years (that frightens, I swear you ! ). Thus, I specify you: the brand is Bella and Chloé but the web site is in the name of brethren + sistren, and it’s jeweler’s store, ultra boho, I like everything!

On the web :

Asher Moss / Instagram

Melodi Meadows / Instagram

Leur site commun Moss and Meadows

Bella & Chloé

Belle journée !

Happy week !

Parce que le monde est désespérément gris, j’ai décidé de remettre du rose. Voilà. Paix, bisounours, roses et licornes sur vous. C’était la « minute guimauve » du jour. (et il en faut)

Because the world is very dark, I choose the rose. Peace, teddy bear, roses and unicorn on you. It was the « rose time » of the day (because we need it).

Fashion

Beauty

Vintage Fashion

Jewels

Home-decor

DIY

Food

Flatlay

Art

Sir Frank Dicksee, The Mirror

Seventies

Belle journée !