Fashion Editorial : Love Letters to Rossetti

En fait, il ne s’agit pas réellement d’un éditorial mode, c’est plutôt un vrai travail artistique, réalisé par la très talentueuse Donna Stevens… Comme je suis une véritable fan des pré-raphaélites, Rossetti en tête, forcément, je ne pouvais qu’adorer cette série !

In fact, it’s not really about an editorial fashion, it’s rather a real artistic work, realized by the very talented Donna Stevens… How I am real one fan of the Pre-Raphaelites, Rossetti in head, necessarily, I could only adore this series !

Love Letters to Rossetti, by Donna Stevens

(words from her website)

« An ode to Dante Gabriel Rossetti, where beauty, romance, and religion tragedically collide. Italian Vogue showcased the series on PhotoVogue. It has recently been aquired by a Tuscan vineyard and winemaker for their 2015 campaign. »

 

Belle journée !

Saturday Home Tour : Magnolia Pearl, froufrous boho

Pour rester dans le thème de la dentelle blanche et des froufrous très boho et gypset, les années 1900 revues par les seventies, je vous présente le ranch de Magnolia Pearl. Celle-ci est la créatrice de la marque du même nom, avec son mari. Une marque de vêtements et d’accessoires remplie de froufrous, de vieilles chemises, de dentelle, de choses un peu vintage, et de passementerie. Je n’aime pas tout, mais l’ambiance qui se dégage de la chose est irrésistible ! Le ranch de Magnolia Pearl est malheureusement aujourd’hui en vente, ce que je trouve très triste…

To stay in the theme of the white lace and the rustles very boho and gypset, 1900s seen again by seventies, I present you the ranch of Magnolia Pearl. This one is the creator of the brand of the same name, with her husband. A brand of clothes and accessories filled with rustles, with old shirts, with lace, with a little bit vintage things, and with braid. I don’t like everything, but the atmosphere which gets free of the thing is irresistible ! The ranch of Magnolia Pearl is for sale unfortunately today, what I find very sad…

L’ambiance de la marque

Et THE book !

Belle journée !

 

White lace

C’est maintenant mon tour de poser avec un look résolument 70s, style champêtre et jeune fille en fleur. Quand j’ai vu cette blouse chez Zara, j’ai craqué immédiatement, elle était tellement belle sur son cintre. Je l’ai essayé et j’ai su qu’elle et moi allions vivre une grande histoire d’amour…. J’adore la dentelle, et la dentelle blanche vu par les années 70 est très orientée vers une réinterprétation de la Belle Epoque et des années 1900, ce qui n’est pas pour me déplaire ! Voici donc l’un de mes looks favoris en ce moment :

It’s now my time to pose with a look resolutely 70s, rural style and girl in flower. When I saw this blouse at Zara, I cracked immediately, she was so beautiful on her hanger. I tried him and I knew that she and I are going to live a big love story …. I adore the lace, and the white lace seen by the 70s is a return of the Belle Epoque and of the 1900s, which is not to displease me ! Thus here is one of my favourite looks at the moment :

Trousers : Freda / Blouse : Zara / Hat : Nîmes, in south of France / Bracelets : vintage 70s / Earrings : home made

 

Shoes : Yves Saint Laurent vintage 70s / Blouse : Zara / Belt : vintage 70s (thank you Mum !)

Blouse : Zara / Necklace : home made

Shoes : Yves Saint Laurent vintage 70s / Earrings : home made / Bag : vintage / Necklace : home made

Bracelet : vintage 70s (thank you Daddy ! )

J’ai découvert la nouvelle marque bio « Boho Green« , distribuée par Monoprix, et les trois couleurs rouges des vernis à ongles sont à tomber ! Ci-dessous, « The Red One« , perfect !

I discovered the new organic brand « Boho Green« , distributed by Monoprix, and three red colors of nail polishes are outstanding! Below, « The Red One« , perfect !

Inspirations

Belle journée !

Fashion Editorial : White lace, boho chic and seventies…

Cette semaine est placée sous le signe de la dentelle blanche, principalement sur les blouses et chemises, dans un style très boho chic et gypset des années 70, avec une teinte résolument David Hamilton (dont j’adore les photos, on s’en serait douté)… Après donc un « happy week » très blanc et boho, voici un fashion editorial dans les mêmes tons…

This week is placed under the sign of the white lace, mainly on blouses and shirts, in a style very boho chic and gypset of the 70s, with a tint resolutely David Hamilton (who I adore photos, we would have suspected it) … Thus after one « happy week » very white and boho, here were a fashion editorial in the same tones …

Julia Hafstrom by Camilla Akrans for Vogue China May 2014

Belle journée !

Happy Week !

Nouvelle semaine, nouvelles inspirations ! New week, new inspirations !

Fashion

Beauty

Ancient Fashion

1904

Jewels

Dior 1997

Home decor

DIY

Flatlay

Food

Art

The Day Dream, Rossetti

Seventies

Jacqueline Bisset 1973

Belle journée !

Saturday Home Tour : Cornelis Le Mair, excentric and strange boho house

Aujourd’hui, pour le saturday home tour, je vous préviens : ça plaît…ou pas. Car il s’agit d’une maison très particulière. Cornelis Le Mair (un vrai nom de théâtre ou de roman !) est un peintre (oui, il est toujours vivant). Pas n’importe quel peintre : peinture à l’huile, et surtout des vanités. On dirait des tableaux de la Renaissance flamande, j’adore vraiment, technique parfaite et sujet parfait, je pourrais même le citer dans mon mémoire ! Mais bref. En tant que peintre de vanités, Cornelis a accumulé des tas et des tas d’objets, qui lui servent d’inspiration. Et ça donne une maison absolument incroyable : entre Alice au Pays des Merveilles, Cabinet de Curiosité et boho gypset à fond. Une mine d’or, faire des photos de mode là-bas serait vraiment l’extase !

Today, for the saturday home tour, I warn you : that pleases … or not. Because it’s a very particular house. Cornelis Le Mair (a real stage name or of novel ! ) is a painter (yes, he is always alive). Not any painter : oil paint, and especially vanities. We would say paintings of the Flemish Renaissance, I really adore, perfect technique and perfect subject, I could even quote him in my report ! As painter of vanities, Cornelis accumulated heaps and heaps of objects, which are of use to him as inspiration. And that gives an absolutely incredible house : between Alice in Wonderland, Cabinet of Curiosity and boho gypset completely. A gold mine, to make fashion photos over there would really be the ecstasy!

   

Il y a même un livre sur la maison !

Et si vous tapez « Cornelis Le Mair « sur youtube, vous trouverez quelques vidéos intéressantes !

Belle journée !